Carte-lettre en franchise pour les correspondances militaires adressée à Madame Boucher – 1915

Au verso de cette carte une inscription met en garde le militaire : Cette carte doit être remise au vaguemestre. Elle ne doit porter aucune indication du lieu d’envoi ni aucun renseignement sur les opérations militaires passées ou futures. S’il en était autrement, elle ne serait pas transmise.

Dans la partie réservée à la correspondance on peut y lire : « Ne t’inquiète donc pas il n’y a je te le répète aucun danger il faut de la patience beaucoup de patience la Victoire est a ce prix aussi nous bouterons dehors plus vite que l’on ne le crois l’engeance ignoble et cruelle qu’est le soldat allemand quelle belle et bonne heures nous vivrons alors dans la paix donc ma chère Marcelle sachons attendre un peu certes il m’en coute d’être loin de vous mais il me coutera d’avantage de ne pas faire mon devoir jusqu’au bout … » (sic)

Auteur : Jean Boucher
Date de création : 25.2.1915
Matière : papier, encre, crayon papier
Technique : impression, manuscrit
Mesures (en cm) :
Hauteur : 9.1
Largeur : 14.2
Profondeur :
Acquisition : 2001-1Don: Jean-Pierre BOUCHER
Date d’entrée : 2001
Etat : Bon
Conservation localisation : Mairie de Cesson-Sévigné
Référence :
Exposition :

<< Retour a la liste